Plus de 17 millions d'euros de nouveaux investissements pour le GIGA

Nouvel espace d’accueil d’entreprises en biotechs

Liège, le 6 octobre 2011. - La SPI a inauguré aujourd’hui un nouvel Espace Entreprises sur le parking du CHU de Liège au Sart Tilman. Les 1600 m² de laboratoires et bureaux sont destinés à l’accueil de jeunes entreprises actives dans le secteur des biotechnologies. Ce nouveau projet (soutenu par le FEDER, la Wallonie et la SPI) constitue un investissement de plus de 4,5 millions d’euros qui complète les services accessibles au GIGA (Grappe Interdisciplinaire de Génoprotéomique Appliquée) et renforce l’attractivité de cet important pôle wallon de recherche, de formation et de services aux entreprises dans le secteur des biotechnologies.

A propos de ce nouvel investissement, Julien Mestrez, Président de la SPI, déclare : « Avec cet investissement, la SPI démontre une nouvelle fois son engagement dans un projet important pour la province de Liège et la région wallonne. Aborder spécifiquement le secteur des biotechnologies est une thématique nouvelle pour la SPI. C’est un défi que nos équipes relèvent avec enthousiasme et avec la satisfaction de rejoindre efficacement les multiples opérateurs déjà actifs depuis les origines du projet GIGA. Le chantier a exigé une coordination technique très étroite pour répondre à des spécifications propres aux entreprises de biotechnologies. Le nouveau bâtiment permet d’augmenter considérablement les espaces dédiés à l’activité économique au sein du GIGA-Entreprises, qui passent ainsi de 2400 m² à 4000m². D’ores et déjà, 4 entreprises du secteur pharmaceutique et des biotechnologies ont déjà marqué leur intérêt pour rejoindre les 7 autres sociétés déjà installées au GIGA-Entreprises. »

Parallèlement à ce bâtiment GIGA-Entreprises Espace 1, un nouvel investissement vient également de s’achever dans la tour GIGA au CHU de Liège, avec l’aménagement et l’équipement de deux plateaux supplémentaires pour un montant total de près de 13 millions d’euros (cofinancement FEDER- Wallonie), en ce compris la prise en charge de frais de personnel.

Ces nouveaux investissements - pour un montant de plus de 17 millions d’euros - couplés à la création imminente du CIM (Centre d’Innovations Médicales[1]), renforcent la position du pôle CHU-GIGA-ULg en tant qu’acteur majeur de la santé, de l’innovation et de la recherche médicale, au bénéfice du patient et de l’économie régionale.

Site Internet du GIGA www.giga.ulg.ac.be

Contacts presse

Communiqué et informations presse à télécharger sur http://cv.spi.be/conference_presse_giga/
Photos du GIGA-Entreprises Espace 1 à télécharger sur http://cv.spi.be/photos_chantier/

A propos du GIGA

Grappe Interdisciplinaire de Génoprotéomique Appliquée

Implanté au coeur du campus universitaire et physiquement intégré au CHU de Liège, le GIGA est un grand pôle de recherche et de développement d'activités dans le domaine des biotechnologies. C'est une structure unique en Belgique et l'un des quelques exemples en Europe à pousser aussi loin l'intégration de la recherche académique et la coopération avec les entreprises spécialisées, les structures de valorisation de la recherche et les organismes de formation professionnelle. Le concept novateur du GIGA, inspiré du Max Planck Institute of Molecular Cell Biology and Genetics à Dresde (Allemagne), favorise la pluridisciplinarité et repose sur une étroite coopération entre le monde de la recherche et celui de l’entreprise.

Le GIGA intègre un centre de recherche académique de haut niveau (500 chercheurs interdisciplinaires en sciences, médecine, médecine vétérinaire et sciences appliquées), 7 plates-formes technologiques, un centre de formation en biotechnologies (en collaboration avec Forem Formation), 3 espaces d'implantations d'entreprises biotechnologiques (4000 m² au total) ainsi que l’implantation liégeoise de l’incubateur Wallonia Biotech Coaching (WBC), l’ensemble étant tourné vers la création d’approches innovantes en génoprotéomique.

Un projet auquel La Wallonie et le FEDER croient

Le GIGA a démarré en 2002 avec un soutien important de La Wallonie et du FEDER qui ont investi 12,5 millions d’euros dans le lancement du projet, montant principalement consacré à la transformation du bâtiment et à l’installation des premiers équipements. Un crédit de plus de 2 millions d’euros de La Wallonie en 2006 a permis de compléter les équipements scientifiques de pointe du GIGA et de le doter, par exemple, d’une plate-forme de génotypage à haut débit Illumina, d’un cytomètre de flux, de serveurs bioinformatiques et d’animaleries souris et zebrafish (unique en Wallonie). Le GIGA a bénéficié en 2008 de nouveaux crédits FEDER-Wallonie pour un montant de près de 15 millions d’euros (13 millions en équipement et 3 millions en soutien de nouveaux projets de recherche).

Un haut potentiel scientifique

Le GIGA-Recherche compte aujourd’hui 500 scientifiques, dont plusieurs dizaines de chercheurs étrangers (doctorants et post-doctorants) représentant 35 nationalités. Les équipes scientifiques développent leurs recherches dans 7 thématiques (Cancer / Développement, cellules souches et médecine régénérative / Génétique / Infection, immunité et inflammation / Neurosciences / Transduction du signal / Biologie des systèmes et biologie chimique). Le GIGA-Recherche est engagé dans des programmes de grande envergure, par exemple Néoangio (25 millions d’euros contre le cancer dans le cadre d'un programme d'excellence de La Wallonie inscrit dans le plan Marshall), Alma-in-Silico (2,2 millions d’euros pour un laboratoire virtuel eurégional regroupant les génopôles de Liège, Maastricht, Aachen et Hasselt), le partenariat public-privé Neurocom développé avec UCB et La Wallonie pour la recherche sur l’épilepsie et les maladies neurodégénératives (5 millions d’euros), programme complété par Neuredge pour la plate-forme technologique commune au GIGA et à UCB.

Depuis 2007, les équipes du GIGA-Recherche ont publié plus de 600 articles dans des revues internationales et déposé 26 demandes de brevets ces deux dernières années. Ses membres sont lauréats de prix et distinctions. Le Pr Michel Georges a reçu le prix d’agriculture 2007 de la Fondation Wolf (Israël) et le Prix Francqui belge (la plus haute distinction scientifique belge) en 2008 ; les 5 derniers lauréats du Prix pour la recherche clinique du Fonds InBev-Baillet Latour (le plus prestigieux en Belgique) sont issus du CHU-GIGA-ULg (Didier Cataldo en 2011, Frédéric Baron en 2010, Laurence de Leval en 2009, Patrizio Lancellotti en 2008, Steven Laureys en 2007) ; en 2009, The Scientist, magazine américain des sciences de la vie, a classé l’ULg dans le Top 10 des institutions internationales les plus intéressantes pour effectuer un post-doc dans le domaine des sciences de la vie.

Pépinière de sociétés innovantes

A travers 3 espaces, le GIGA-entreprises dédie 4000 m²  à l’accueil d’entreprises dans le domaine biotechnologique et pharmaceutique. Ces espaces sont gérés par des opérateurs spécialisés (SPI et Science Park Services - filiale du groupe Meusinvest et de Gesval). A l’heure actuelle, 7 entreprises sont installées au GIGA : Arlenda, Artialis, Diagenode, Labage, MDxHEALTH, ProGenosis et l’incubateur wallon Wallonia Biotech Coaching (WBC). Ces entreprises totalisent 120 emplois hautement qualifiés.

Succès des plates-formes technologiques

7 plates-formes technologiques (Génotranscriptomique / Protéomique / Bioinformatique / Animalerie, souris et transgenèse / Animalerie zebrafish et transgenèse / Imagerie et cytométrie de flux / Immunohistologie) sont mises en réseau et accessibles aux chercheurs comme aux entreprises.

Un autre atout considérable est l’accès, suivant de strictes règles éthiques, à la biothèque universitaire de Liège (CHU-GIGA-ULg), une collection de cellules et tissus humains destinée à des applications médicales humaines et à des fins de recherche scientifique (www.giga.ulg.ac.be/biotheque).

Croissance continue des formations spécifiques aux biotechnologies

Depuis 2005, Forem Formation Liège/Huy, partenaire du GIGA, développe des programmes de formation aux métiers spécifiques des biotechnologies à destination des demandeurs d’emplois et des travailleurs en entreprises et des étudiants des Hautes Ecoles. Originellement prévu pour dispenser annuellement 10.000 heures de formation, près de 35.000 heures/an sont dispensées depuis 2008. Le taux de (ré)insertion professionnelle des demandeurs d’emploi ayant suivi une formation au Centre Forem Formation Biotechnologie est proche de 80% (2005-2010). Basé à Liège mais rayonnant à travers toute la Wallonie, le centre de formation est également un acteur important du pôle de compétitivité Biowin lequel a labélisé un nouveau programme de formation en bioinformatique qui débutera en 2012. www.formation-biotechnologie.be


[1] CIM est une société de services destinée à multiplier, accélérer et sécuriser les démarrages d’activités, de recherche et de transfert vers l’industrie, dans le domaine de la médecine translationnelle (une interaction plus étroite entre recherche fondamentale et clinique pour une application plus rapide et sécurisée des connaissances médicales). CIM est une S.A. en création, qui sera capitalisée à hauteur de 1,6 million d’euros par La Wallonie, Meusinvest, CHU de Liège et ULg.  http://www.ulg.ac.be/cms/c_815928/medecine-translationnelle-vers-les-innovations-medicales