La SPI accroît les ventes de terrains aux entreprises, témoignant un regain d'activités économiques en province de Liège

La SPI, l'agence de développement pour la province de Liège, a communiqué son bilan 2015 ce lundi à l'occasion de son assemblée générale rassemblant l'ensemble de ses actionnaires. « Après des années 2013 et 2014 difficiles, les résultats annuels de la SPI sont à nouveau positifs avec un bénéfice légèrement supérieur au million d'euros » se réjouit son président Claude Klenkenberg.
Au-delà des efforts de maîtrise des frais généraux et de la diminution des frais de personnel, ce résultat positif s'explique par une reprise des ventes de terrains : 39 actes représentant 27,15 ha ont été réalisés en 2015, contre 16,2 ha en 2014 et 17 ha en 2013. A ces chiffres, il convient d'ajouter des reventes de bâtiments ou de terrains entre entreprises pour 16,8 ha.

« C'est un signe, parmi d’autres, de la bonne santé de l’activité économique en province de Liège » constate M.Klenkenberg.

Retrouver de l’espace pour les entreprises

L'offre de la SPI pour les entreprises se renforcera encore dans les prochains mois avec de nouveaux types de localisation tels que le Val Benoit à Liège. Le premier bâtiment, le Génie Civil, est à présent rénové et prêt à accueillir les premières entreprises dès le mois septembre. Les occupants disposeront de nouveaux services aux personnes et aux entreprises, notamment en termes de management innovant. Le public pourra découvrir le 24 septembre la reconversion de l'ancien site universitaire lors d’une journée portes ouvertes.

La SPI multiplie donc les projets pour accueillir des entreprises de tous types.

Au-delà de son action dans les grands parcs d’activités économiques (extension des Hauts-Sarts, extension du parc de Waremme, East Belgium Park, Barchon/Tignée, Waimes, …), la SPI travaille aussi de plus en plus sur de petits parcs d’activités économiques qui répondent à une demande locale (Retinne (Fléron), Sartel (Oupeye), Intermills (Malmedy), Intervapeur (Verviers), Avennes (Braives), Comblain-la-Tour, …).

L'agence confirme également une de ses lignes de conduite : transformer un maximum d'anciennes friches tant sur des petits sites que sur des espaces de grande taille. Les travaux d’assainissement débuteront par exemple prochainement à l’ancienne usine HDB à Verviers ou au Charbonnage du Hasard à Cheratte.

Faire grandir les PME

La SPI continue à soutenir les entreprises en développement avec des services et outils novateurs. A l’entame d’une nouvelle programmation FEDER, elle a tiré les conclusions positives de la démarche d’Intelligence stratégique (IS) entamée avec l’AEI depuis plusieurs années dans un livre témoin (encore 78 entreprises sensibilisées et/ou accompagnées en 2015 en IS). Elle a également parfait son outil LEODICA, permettant de mesurer la valeur ajoutée des
entreprises pour leur territoire. Si LEODICA peut être utilisé pour cibler le soutien à apporter aux entreprises de la province de Liège, il permet aussi d’affiner la connaissance du territoire et devient un excellent outil d’aide à la décision pour toute entité publique ou privée dans ses choix de développement territorial.

Plus généralement, tous types de services confondus (audit, partenariat, études, B2B, veilles, courtage en information, EEN …), ce sont 930 accompagnements à 478 entités publiques ou privées qui représentent l’activité des équipes en 2015.

Conseiller et accompagner les opérateurs publics

Les missions pour compte de tiers sont une autre partie importante des métiers de la SPI.

En effet, l’intercommunale continue d’épauler les communes et organismes publics. L'agence a par exemple rempli un rôle de conseiller au maître d’ouvrage dans des dossiers comme le Préhistomuseum à Flémalle. Elle a fourni des outils d’aide à la décision dans des dossiers comme la requalification de la piscine de Huy, le réaménagement du site Chapelier à Herve, la création d’une piste d’athlétisme indoor à Seraing,…

Des projets innovants

L'activité de la SPI s'élargit aussi vers de nouveaux secteurs. Elle réhabilite désormais des sites voués au logement (comme sur le site HDB à Verviers), conclut des partenariats pour mener à bien des projets ambitieux tels que la réhabilitation des ACEC à Herstal en partenariat avec URBEO et l’Université de Liège, teste le potentiel énergétique de microréseaux avec le projet Microgrid à Esneux en partenariat avec NETHYS ou s’associe à la SOWAER ou à la SPAQUE pour le développement de terrains économiques.

En outre, la SPI a réalisé en 2015 cinq études de préfaisabilité pour le compte de la SORASI : Duferco à Flémalle (partie communale et partie Duferco), Capsulerie à Chaudfontaine, Trou du Lapin à Seraing et Paire au Bois à Visé (Cheratte).

« Nos activités classiques et ces nombreuses pistes de développement permettent à notre agence de voir positivement les prochaines années » souligne Françoise Lejeune, la directrice générale.

Enfin, de manière indirecte, la SPI contribue à faire tourner l'économie. Au cours de l’année écoulée, elle a par exemple lancé des chantiers de travaux pour son compte ou pour celui de ses communes associées pour un montant de l'ordre de 50 millions d’euros HTVA ; de quoi alimenter le volume d'activités des entreprises de construction locales.

La SPI au 31 décembre 2015, c’est :

  • 27,15 ha de terrains vendus
  • 54 parcs d’activités économiques avec un taux d’occupation moyen de plus de 91 %
  • 2.571 entreprises installées dans ses parcs et bâtiments, employant 45.866 personnes
  • Au niveau des infrastructures d’accueil : 45 Bâtiments Relais opérationnels et 15 Espaces Entreprises
  • Plus de 100 dossiers d’infrastructures en cours ou à l’étude pour les communes et opérateurs publics
  • 930 entreprises accompagnées dans leur développement
  • 1.080.482 euros de bénéfice et 15.442.679 euros de chiffre d’affaires

Consultez le communiqué de presse (PDF - 200 Ko)