Ça bouge aux Hauts-Sarts !

Ça bouge aux Hauts-Sarts ! Le parc d’activités économiques des Hauts-Sarts, situé à Herstal, regroupe de nombreuses entreprises. La demande en terrains y est très soutenue en raison de sa proximité au nœud autoroutier et du nombre de sociétés déjà présentes sur le parc. Les entreprises qui y sont implantées investissent et réalisent de nombreuses constructions, extensions et rénovations.

En voici quelques exemples.

En ce qui concerne les nouveaux bâtiments, dans la Zone 1, les entreprises Petit Forestier (location frigorifique) et Mustad (mécanique de précision), toutes deux situées sur la Première Avenue, et Lutex (entreposage), rue de l’Abbaye, construisent. Tout comme, Futurn (halls PME) et Actzon (reconditionnement de freins), dans la Zone 2.

D’autres constructions sont terminées depuis peu comme celles d’Inductotherm (chauffage à induction) dont le nouveau bâtiment va être inauguré Rue de Hermée et de Skechers (centre européen de distribution de chaussures) qui a terminé sa deuxième phase d’expansion Avenue du Parc Industriel. Les sociétés Radermecker Interchimie (commerce de gros de produits industriels chimiques) et Liegepices (commerce de gros d’épices, sauces et condiments), toutes deux Rue de l’Eperonnerie, ont également terminé leurs bâtiments.

De nombreux autres sites sont en cours de rénovation comme le site Binet, Rue des Martyrs, et le bâtiment récemment acheté par la société Piron (combustibles) situé Rue de l’Abbaye, Gemaco (produits en acier inoxydable) sur la Quatrième Avenue, Boma (matériaux pour nettoyage professionnel) et Open (programmation informatique), tous deux Rue de Hermée, Neo Group et Armstrong, sur la Deuxième Avenue, et UDF (freins) et Construcom, situés Troisième Avenue. Enfin, l’ancien site de Van Hool (avec l’arrivée de CEBEO) situé Première Avenue, SKODA, Rue de Hermée, et le site Weerts, Rue de l’Abbaye, rénovent leurs façades. De son côté, CAP multiservices agrandit son parking.



Enfin, les dernières parcelles de la SPI encore disponibles sont en cours de vente et le parc est aujourd’hui vendu à 98,4% ce qui correspond à 473 entreprises et 10.079 emplois. Les opportunités d’achat de terrains vierges sont très rares et il s’agit presqu’exclusivement de reventes entre entreprises.

Il reste juste deux sites majeurs à rénover pour compléter ce renouveau : l’ancien site Bodart & Gonay et la Ferme Thiry.

Par ailleurs, la SPI suit attentivement le respect des délais de construction après l’achat et, en cas de non-respect de ceux-ci, elle rachète les terrains non bâtis comme récemment Rue de la Petite Doucette ou Rue de Hermée.

Ces exemples confirment que le parc d’activités économiques des Hauts-Sarts est particulièrement actif. Le dynamisme de ce parc est également illustré par l’action de son club d’entreprises qui fêtera ses 15 ans en octobre prochain.