Programmation FEDER 2014 – 2020

Lancé mi-mars, c’est le 15 mai à midi que l’appel à projets FEDER/FSE pour la programmation 2014-2020 s’est terminé.

La SPI a participé largement au montage de projets pour la province de Liège. Ainsi, l’agence de développement a déposé pas moins de 4 portefeuilles de 22 projets, qu’elle coordonnerait. Elle s’est également  portée bénéficiaire de 5 projets. L’ensemble de ces projets représentent un montant de plus de 100 millions d’euros.

Au total, ce sont plus de 2.000 projets qui ont été déposés auprès de la Wallonie pour un montant de plus de 4,7 milliards d’euros. Quand on sait que l’enveloppe globale FEDER et FSE pour la Wallonie se monte à 2,5 milliards, l’arbitrage sera difficile !

La SPI a déposé 4 portefeuilles centralisant 22 projets dont elle serait chef de file. Ils portent sur les thématiques suivantes.

Destination Spa-Francorchamps (portefeuille de 4 projets pour un total de quelque de 8 millions d’euros)

Partant du principe que la marque Spa-Francorchamps est sous-exploitée comme produit d’appel, le projet vise à soutenir l’économie touristique du Triangle d’Or du tourisme wallon via des cities-trip (connexions entre les villes de Stavelot, Spa et Malmedy) et la mise en œuvre de plans qualité (requalification d’espaces centraux, développement de la mobilité douce, développement et pérennisation du produit, …).

Equipement de WSL (portefeuille de 2 projets pour un montant de près de 3 millions d’euros)

Le but est de poursuivre la collaboration entre la SPI et WSL au LIEGE Science Park en équipant avec du matériel de pointe le nouveau WSL LAbs et de renouveler l’équipement de base du Spatiopôle.

Deux portefeuilles visant une stratégie commune : le redéploiement du pôle urbain de Verviers le long de la Vesdre. Ces portefeuilles ont démontré un élan unique de l’ensemble des intervenants sur le territoire vers un objectif commun.

- Vallée de la Vesdre - La Vesdrienne (portefeuille de 7 projets pour un total de près de 56 millions d’euros)

L’objectif est de combler le chainon manquant au réseau cyclable wallon (connexion entre Liège, Verviers et l’Allemagne) pour développer l’utilisation des modes doux au quotidien et renforcer l’atrtractivité touristique et économique. Sont concernées par ce projet outre la SPAQUE et le SPW, les communes de Baelen, Chaudfontaine, Dison, Eupen, Limbourg, Olne, Pepinster, Raeren, Theux, Trooz et Verviers.

- Vallée de la Vesdre - Revitalisation urbaine (portefeuille de 9 projets pour un total de 34 millions d’euros).

Mené en collaboration avec la SPAQUE, la commune de Dison et la ville de Limbourg et avec le soutien de l’asbl Région de Verviers, ce projet vise la redynamisation concertée de l’ensemble d’un territoire par la réalisation de projets vitaux pour le territoire en réhabilitant d’anciens sites industriels lourdement marqués par la pollution ou fortement touchés par le déclin post-industriel.

Par ailleurs, la SPI s’est portée bénéficiaire de 5 projets dans 4 autres portefeuilles portés par d’autres opérateurs.

En animation économique, la SPI a déposé 2 projets pour un total de quelque 4,5 millions d’euros. L’un concerne Leodica, projet qui vise la connaissance fine des entreprises du territoire pour cibler des accompagnements subsidiés efficients, mettre en place une chaîne de services intégrée et détecter des facteurs d’évolution puis anticiper des adaptations pour les entreprises stratégiques. L’autre concerne l’intelligence stratégique et vise la protection et la pérennisation des entreprises stratégiques et des savoir-faire territoriaux ainsi que la croissance des entreprises et de leur valeur ajoutée pour le territoire.

En économie circulaire, la SPI participerait au projet NEXT pour un montant de plus d’un million d’euros. L’objectif de ce projet est de créer de nouveaux projets innovants pour le territoire. Pour cela, il doit détecter les entreprises prêtes au changement et les aider. Il vise aussi la mutualisation des flux, des équipements et des services ainsi qu’une meilleure mise en œuvre des ressources et des économies d’énergies. Il cherche enfin à faire adopter de nouveaux modes de travail et de management.

En intelligence territoriale, la SPI est présente dans deux projets. Elle souhaite participer à « Liège, Ville en transition » pour un montant de près de 5,5 millions d’euros pour une action ciblée sur la mobilité liée au site du Val Benoit. La SPI propose aussi un projet de 650.000 euros pour de l’ingénierie touristique et plus précisément pour valoriser le territoire, favoriser l’économie touristique, faire de l’innovation et du benchmark ainsi que du tourisme urbain responsable et participatif.

Enfin, la SPI a soutenu de nombreux projets et conseillé les opérateurs qui se sont adressés à elle. Les équipes de la SPI ont vécu de belles satisfactions et des échanges très fructueux sont ressortis des contacts intensifs qui ont jalonné la période de 14 mars au 15 mai. Vivement les prochaines étapes !

 

Pour aller plus loin :

Le FEDER en Wallonie

Le FEDER en Europe